Actualité

Un festival qui a lieu à Farnières (Grand-Halleux – Vielsalm) dans un cadre de verdure superbe et qui débute ce 5 août 2019 par un concert de Johan Dupont, Steve Houben et Jacques Dupriez.

(Johan Dupont, un pianiste exceptionnel!)

Le superbe site de Farnières a été choisi par Jacques Dupriez pour y organiser le Festival des instruments et musiques rares ainsi que son stage international de musique.

La Ferme Madelonne est nichée dans un beau site rural fait de forêts et de prairies, près du village de Sterpigny, à quelques kilomètres de Vielsalm.

(Bobby Watson et ses musiciens, Ferme Madelonne, festival 2015)

Claudy Lentz et son fils Benjamin, entourés d’une volée de bénévoles vous y reçoivent à bras ouverts dans un superbe cadre champêtre et une belle ambiance familiale ! Ils y ont accueilli les plus célèbres musiciens!

Il y a le jazz et le blues mais aussi le camping et le parking gratuits, la madelonne, la bière du cru, des friteries et bien d’autres choses encore pour agrémenter votre séjour.

Voici comment ils présentent leur projet : 

Samedi 20 juillet 

- à 19h30, animations de rue et dans le parc communal (entrée gratuite !) ;

- à 21h30, la prise des clefs de la ville devant l’hôtel de ville ;

- à 22h30, le sabbat des macralles au Tienne-messe et, à minuit, la fête sous le chapiteau dans le parc communal avec concert et feu d’artifice !

(Le sabbat du 20 juillet, un spectacle haut en couleurs avec de l'humour, des gags et des surprises !)

Dimanche 21 juillet

La fête des myrtilles avec le marché artisanal (à 10 h), le cortège (à 14 h) et à partir de 19 h, des concerts dans le parc avec Naughty Mates, Marka, Winter Woods et Circus Café.

Une bande dessinée salmienne car elle a été réalisée à Vielsalm et est le fruit de longues années de collaboration à La « S » Grand Atelier (Rencheux-Vielsalm) entre les deux Dominique !

(Dominique Goblet, Dominique Théate et Anne-Françoise Rouche)

Dominique Théate, à la veille d’entrer aux Beaux-Arts, a été victime d’un terrible accident de moto. Il en a gardé des lésions motrices et cérébrales, ce qui ne l’a pas empêché de laisser éclater son tempérament artistique et créatif dans les ateliers de La « S » Grand Atelier.

Dominique Goblet, plasticienne et auteure de livres et bandes dessinées, est une artiste internationalement reconnue qui a d’ailleurs été retenue pour présider le jury de la 46e édition du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême !

L’amour dominical, c’est le fruit de l’imagination sans frontières de Dominique Théate et de la passion de Dominique Goblet pour l’art brut, un art hors des clous et qui décoiffe ! 

Les participants à l’Université des Champs s’étaient donné rendez-vous vers 19 h 30 le mardi 28 mai 2019 devant l'hôtel de ville, avant la séance du conseil communal. 

Mauvais temps oblige, c’est dans la salle du conseil communal que la rencontre a eu lieu en présence des conseillers et conseillères.

 C’est Jean-Pierre Offergeld qui s’est adressé au bourgmestre et aux membres du conseil au nom des personnes présentes (en sa qualité de plus vieil étudiant de l’Université des Champs, a-t-il souligné avec le sourire). Voici un extrait de son intervention.

« Monsieur le Bourgmestre,

Il y a un an, lorsque nous avons cherché un prochain sujet à développer à la Bibliothèque Publique de Vielsalm pour les cours à dispenser à l’Université des Champs en 2019, nous nous sommes arrêtés sur celui "du dérèglement climatique, ses causes, ses conséquences et les mesures à prendre".

Alors, nous n’imaginions pas à quel point et aussi rapidement ce sujet allait devenir brûlant, qu’il ferait aujourd’hui et déjà depuis quelques mois, l’objet de toute l’actualité, non seulement celle de la Politique (avec un P majuscule) de notre pays, mais aussi, puis-je dire, celle du monde entier. Qu’il deviendrait le détonateur qui mettrait toute notre jeunesse en émoi et la mobiliserait en très grand nombre sur les places de nos cités, nous faisant part de son inquiétude pour un avenir proche, à nous,  les responsables.

C’était sans doute prémonitoire de notre part. Mais les leçons magistrales qui nous ont été dispensées par tous ces érudits, ces nombreux hommes et femmes de science dont plusieurs professeurs de nos universités, prouvent à suffisance combien l’actualité climatique nous devance et combien il est temps, il est urgent de réagir si nous ne voulons pas dépasser le point de non-retour (2°C) qui mettrait la survie de l’homme en question. 

Sans vouloir verser dans une culture du catastrophisme qui prévoit l’effondrement du système, restons cependant lucides et confiants dans l’intelligence collective. » 

Pour Jean-Pierre Offergeld et les participants à l'Université des Champs, il est grand temps: chacun selon ses moyens doit agir et réagir, nous avons encore les capacités de surmonter ce péril (le mot n’est pas trop fort). Il faut relever le défi, travailler notre résilience, c’est un sujet grave de conscience morale.

Le mardi 21 mai 2019, Paul Magnette était en campagne dans la Province de Luxembourg, accompagné de Philippe Courard, Mélissa Hanus et d’autres candidats.

 

(Paul Magnette bien entouré par deux candidates salmiennes, Stéphanie Heyden (avec Mélissa Hanus, à la Chambre des Représentants) et Françoise Caprasse, avec Philippe Courard au Parlement wallon)

Nous avons eu, Jacques Devillers et moi-même, le plaisir de les accueillir à St-Hubert dans une salle pleine à craquer !

C’est que l’occasion était belle pour la MSL (la Mutualité Socialiste du Luxembourg)  de rappeler l’importance de ses services de proximité au travers de trois témoignages très professionnels de Stéphanie Michel, Maxence Gilis et Nathalie Rollot.

Des témoignages qui ont mis en évidence des axes essentiels de l’action de la MSL et de ses partenaires : 

- la proximité et la disponibilité des points de contact : agences, horaires, rendez-vous… ;  la personnalisation du conseil aux affiliés et futurs affiliés; 

Superbe idée que de permettre à des personnes à mobilité réduite de profiter d’une belle balade au milieu des arbres et des taillis et d’être ainsi en contact direct avec les bruits de la forêt, le murmure et le frémissement des arbres, le chant des oiseaux. Des banalités ? Peut-être pour celles et ceux qui peuvent marcher et courir mais c’est une extraordinaire et bénéfique immersion dans la nature pour les autres…

L'ASPH (L'Association Socialiste de la Personne Handicapée) - Luxembourg et sa section locale de Vielsalm ont le plaisir de vous inviter à l'inauguration de leur parcours sensoriel adapté le samedi 25 mai à 11 h dans la forêt domaniale du Grand-Bois à "SO BECHEFA" 6692 Neuville (Vielsalm).

Si vous voulez participer à cette inauguration, inscrivez-vous vite auprès de Raymond Philippart au 0497/10.43.87.

Il y a 5 ans au moins que le projet d’un parcours sensoriel adapté a germé au cours d’une conversation entre deux Salmiens, Raymond Philippart, président de l’ASPH-Luxembourg (l’Association Socialiste de la Personne Handicapée) et Raphaël Thunus (Département de la Nature et des Forêts du SP Wallonie).

Cette question fait l'objet d'une campagne de communication de la Mutualité Socialiste du Luxembourg (la MSL) qui a fait beaucoup de bruit et en fera encore !

 

Un arrêté royal bancal…

Un arrêté royal du 22 février 2019 adopté à l'initiative de la ministre M. De Block impose aux mutualités de compter au moins 75.000 membres à la date du 30 juin 2020.

Et si cette condition n’est pas remplie, les mutualités de proximité tant libérale que chrétienne et socialiste ayant leur siège en Province de Luxembourg perdront leur autonomie de gestion au profit d’entités centralisées peu soucieuses des spécificités luxembourgeoises.

De l’avis des spécialistes, cet arrêté royal est bancal sur le plan juridique (une modification de cet arrêté sera d'ailleurs soumise au prochain gouvernement pour prévoir notamment un délai de fusion jusqu’au 1er janvier 2022). En outre, le nombre de 75.000 membres ne repose sur aucune justification objective selon la ministre elle-même (il suffit de lire l’exposé des motifs de cet arrêté).

Une requête va être introduite contre cet arrêté devant le Conseil d'Etat.

25 années de compte rendu des séances du conseil communal ! Eh oui, il y a 25 ans, je prenais en charge, pour l’Annonce de Vielsalm, le compte rendu des séances du conseil communal, des comptes rendus qui sont également publiés sur salm.be depuis une petite dizaine d’années.

C’est une publication qui, à en croire les réactions positives qu’elles suscitent chez ses lectrices et lecteurs, se justifie pleinement. Je l’ai assumée même quand j’étais bourgmestre, sans avoir la prétention d’être toujours exhaustif, mais avec la volonté de respecter les interventions des uns et des autres. Un exercice difficile que je partage dorénavant avec le nouveau conseiller communal Jérôme Derochette.

La traditionnelle journée du personnel de notre mutualité à l’occasion de la nouvelle année a eu lieu le 25 janvier. 

(L'assemblée pendant l'intervention de Joël Thiry, secrétaire général de la FGTB-Luxembourg et vice-président de la MSL)

Des partenaires indépendants et le personnel d’associations partenaires comme Point de Mire (optique), les FPS, l’ASPH, Au Fil des Jours (soins palliatifs), Netlux (titres-services) et Choisir (planning familial) étaient également présents. La journée du  personnel de la Centrale de Services à Domicile – Luxembourg, également partenaire de la MSL, aura lieu dans les prochains mois.

Se mobiliser pour le climat mais aussi pour une justice fiscale et une justice sociale!

J’ai accueilli les 250 personnes présentes en leur présentant les vœux et les remerciements du conseil d’administration pour le bon travail accompli en 2018 dans un contexte toujours plus difficile pour bon nombre d’affiliés : accès plus difficile aux soins de santé, baisse du pouvoir d’achat, montée des inégalités, disparition de services publics de proximité, etc.

J’ai insisté également sur la nécessité, à l’exemple des jeunes, de se mobiliser pour la défense du climat, un combat inséparable toutefois de la lutte contre les inégalités et pour de véritables justices sociale et fiscale.

Une mutualité qui tient le cap!

Cette journée a débuté par une matinée studieuse au cours de laquelle Thierry Chamberland, directeur adjoint et responsable financier a livré des informations précieuses sur la santé financière de notre mutualité (bonne!), le nombre d’affiliés

(Manifestation du mouvement Tout Autre Chose le 20 mars 2016, pour « stopper la progression d'un modèle sociétal qui valorise la compétition et l’individualisme, accentue la pression sur les plus faibles, déshumanise les rapports entre les êtres humains et se fout du long terme »)

Belle initiative de la part d’Ecolo-Vielsalm que cette invitation du juriste Olivier De Schutter, professeur à l’UCL et ancien rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies !

La conférence aura lieu le 24 janvier 1919 à 20h à Neuville.

Spécialiste des droits de l’homme, des droits humains comme on dit aujourd’hui, et particulièrement du droit à l’alimentation, Olivier De Schutter ne se contente pas d’une parole universitaire d’« en haut », il est aussi un homme de terrain et s’implique dans des projets collectifs locaux, à Verviers par exemple, comme le montre la vidéo ci-dessous.

La Transition, l’urgence climatique, le développement durable, autant de défis qui se retrouvent au cœur d’initiatives locales et de manifestations de plus en plus nombreuses.

Repenser la Transition...

Les initiatives citoyennes, à l’échelon local, sont certes nécessaires, mais insuffisantes.

Le marché de Noël de Vielsalm, Noël sur Salm, accueille de nouveaux chalets gràce à une extension bien conçue et a déjà battu son plein le week-end dernier!

Le monde associatif et les artisans ouvriront de nouveau les chalets dès ce vendredi.

(Des responsables et animateurs d'Amnesty International aux côtés du portrait de Hamid Babaei, citoyen d'honneur de la Commune de Vielsalm)

la section d’Amnesty International Vielsalm-Manhay était présente le samedi 15 décembre avec un stand couvert de pétitions et lettres à signer en faveur de personnes en danger ou emprisonnées.

À Vielsalm comme dans les autres communes, la séance du 3 décembre 2018 a essentiellement été consacrée à la mise en place du nouveau conseil communal et du nouveau collège communal.

C’était une belle séance qui s’est déroulée dans une ambiance sereine et en présence de nombreux parents et amis des membres du conseil.

Je reviendrai sur cette séance et les diverses interventions qui ont eu lieu lorsque je publierai mon compte rendu.

Dans la Commune de Vielsalm, on n’a pas été avare de commémorations du 11 novembre 1918 avec, notamment, une belle participation de la troupe scoute à la cérémonie qui a eu lieu à Vieslalm !

Ailleurs, dans la Commune, des élèves de l'école communale étaient également présents devant les monuments.

Sans oublier les représentations très appréciées par un nombreux public de la pièce « Les Volontaires de la Mort » par la troupe « Les Acteurs d’un Soir ».

Et puis, il y a la rencontre qui me fait chaud au cœur, chaque année, avec les enfants de l’école communale, à Goronne, un des deux villages de mon enfance.

Vous trouverez ci-dessous le texte lu par Hugo au nom des élèves de l’école. C’est bon de se laisser envahir par des paroles toutes simples et tellement vraies et une Brabançonne chantée par des voix enfantines et cristallines.

Comm’Vous sort des élections communales avec un goût de trop peu, c’est évident. La liste espérait 6 conseillers et un de moins pour la liste du bourgmestre pour équilibrer davantage les forces en présence au sein du conseil communal.

Sans doute, la perspective d’une éventuelle majorité alternative Ecolo – Comm’Vous (épouvantail adroitement agité par la liste du bourgmestre) a-t-elle fait peur à une partie de l'électorat, contente de la majorité Cdh-PS actuelle.

Sans doute aussi, l’absence d’une liste libérale ou à tendance libérale a-t-elle favorisé la liste du bourgmestre plutôt que Comm’Vous.

(Sourires et émotion lorsque des fleurs ont été remises à Stéphanie le soir des élections!)

Les spéculations sont vaines, les résultats sont là. Félicitations à Ecolo et à la liste du bourgmestre, les deux listes qui gagnent un siège et bravo à celles et ceux qui se sont lancés dans cette belle aventure électorale, quelle que soit leur liste!

(Une belle et dernière soirée électorale dans le local du quartier de la gare à Vielsalm)

À l’évidence, quel que soit le résultat des élections, la campagne électorale est déjà une belle réussite pour Comm’Vous.

 

De fructueuses réunions d’organisation de la campagne ont permis à des candidates et candidats venus d’horizons différents de défendre un programme équilibré et réaliste que vous pouvez découvrir dans la rubrique « Vie communale » de salm.be.

J’ai été agréablement surpris par la qualité des interventions de chacune et chacun lors des rencontres dans les villages, des rencontres animées avec enthousiasme et détermination par Stéphanie Heyden, notre candidate bourgmestre, dont je salue la performance !

 

Tout simplement génial !  

(Rencontre à Bihain pendant la belle présentation de notre programme par Stéphanie Heyden)

Goronne, Hébronval, Ville-du-Bois, Neuville, Petit-Thier, Bihain, Ottré, Rencheux, Burtonville, Salmchâteau, Grand-Halleux…

Avec une bonne moyenne de 20 à 25 personnes venues à notre rencontre, nos candidats et candidates ont déjà pu prendre la mesure des attentes de quelques centaines de leurs concitoyennes et concitoyens.

Une expérience enrichissante ! C’est que le débat en assemblée prend une tout autre dimension que le colloque singulier ou le débat en tête en tête car les questions s’enchaînent et elles nourrissent, comme leurs réponses, d’autres interventions et interpellations. 

On sort de ces rencontres un peu bousculés ou surpris, c’est selon, mais en tout cas avec la tête pleine de résolutions et de projets, avec l’engagement aussi de revoir nos interlocuteurs et interlocutrices sans attendre la fin de la prochaine mandature communale.

Pourquoi « Comm’Vous ?

Parce que « Comm’ », ce mot abrégé fait référence à d’autres mots importants pour nous : notre commune, notre communauté de vie, la communication et la proximité avec Vous, vous, les concitoyens auxquels on s’adresse ! 

Et en plus du V illustré par les deux saumons salmiens, les couleurs retenues sont les couleurs du schiste et du coticule, constitutifs du passé et de l’histoire de nos villages et qui, aujourd’hui encore, sont des éléments de notre patrimoine et de notre vécu.

Une liste plurielle, d'ouverture...

Une liste plurielle composée de quelques élus socialistes et, surtout, de douze nouvelles têtes qui ne font pas partie du PS. Parmi ces douze, une candidate, Sophie Godfraind, était candidate sur la liste Intérêts communaux en 2012 et 11 candidates et candidats le sont pour la première fois avec des opinions différentes sur les plans religieux, philosophique ou politique, mais avec la même volonté de faire cause commune pour le bien de nos concitoyens.

La liste est bien équilibrée entre les différentes générations et nous sommes particulièrement fiers de compter parmi nous de jeunes candidats.

Une liste « contre » ou une liste « pour » ?

Sur notre liste, cinq conseillers communaux et deux conseillers au CPAS, membres du groupe Mayeur, font partie de la majorité sortante. Liés à la liste Cdh du bourgmestre par un pacte de majorité conclu après les élections de 2012 et une déclaration de politique communale 2012-2018 de cette majorité reprenant l’essentiel du programme des deux groupes formant la majorité, ils ont été partie prenante des initiatives prises dans tous les domaines de la vie communale et des services aux citoyens.

Stéphanie Heyden

La galerie photo, c’est une idée de Jacques Gennen et François Rion, reprise par l’ASBL Comté de Salm qui a accordé son patronage à cette réalisation.

Les photos hautes en couleurs sont essentiellement des photos de paysages salmiens, d’événements et d’animaux familiers.

(Galerie photo MRS La Bouvière. La ronde finale du 21 juillet. Photo Renaud Warnotte)

Elles sont imprimées sur de grands panneaux de 100 cm sur 66 cm. Les photos sont de Renaud Warnotte, Thomas Cremer et Jacques Gennen. Leur impression réalisée par François Rion est d’une qualité remarquable

La galerie a été installée au rez-de-chaussée de la maison de repos et de soins à la veille du barbecue du 22 juin. Près de 320 repas ont été servis aux résidents et à leurs familles, lesquels ont pu admirer la galerie par la même occasion.

Les équipes soignantes, les effectifs du personnel d’entretien et du personnel de cuisine avaient été renforcés, aux côtés de bénévoles, pour faire de cette journée une belle réussite.

Voici des extraits du dernier communiqué du Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne.

« Ce mercredi 13 juin 2018, une délégation du conseil d’administration du Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne a rencontré les représentants des cabinets de la ministre fédérale de la Santé publique, du 1er ministre et du ministre-président de la Région wallonne, à l’initiative du 1er ministre Charles Michel. Il en découle une volonté de dialogue et un engagement de maintenir l’agrément actuel du Centre Médical Héliporté.

Il nous a également été confirmé que le CMH pouvait continuer à fonctionner sur la base des modalités de fonctionnement tant opérationnelle qu’administrative, actuellement en vigueur. »

(Il y a quelques semaines, Monsieur Roland Bos accompagné d’amis et de membres de sa famille a souhaité visiter la base de Bra-sur-Lienne et revoir le docteur Jérôme Jobé qui, en mission avec l’hélicoptère du CMH, l’a tiré d’un très mauvais pas (un euphémisme…) à la suite d’un gros infarctus lors d’une balade à vélo, il y a près d’un an. Belle rencontre à laquelle j’assistais en compagnie d’un autre administrateur, André Fraipont et d’Olivier Lambert, chargé de communication du CMH)

Le CMH poursuit en rappelant qu’un nouvel avis du Conseil national de l’aide médicale urgente est attendu :

Pages