Homepage

Editorial

Le personnel soignant dans les services hospitaliers et dans les maisons de repos et de soins travaille dur et est au bord de l’épuisement. Aucun doute à ce sujet!

La faute notamment au fait que pendant des années, les décideurs ont négligé les difficultés de recrutement et les appels à une amélioration des conditions de travail. La faute aussi aux tergiversations gouvernementales sur la nécessité de prendre plus rapidement des mesures anti-Covid plus dures et plus efficaces.

Un appel surprenant du gouvernement wallon !

Mais quel appel surprenant que celui du gouvernement wallon qui, par la voix d’Elio Di Rupo, a invité les infirmiers et infirmières à domicile à venir « renforcer les équipes au front tant dans les hôpitaux que dans les maisons de repos » !

Comment peut-on sous-estimer ainsi le travail essentiel et complémentaire à celui des services hospitaliers fourni par les équipes de soins et services à domicile ?

« On est au combat, en tenue de combat et pour seule arme qu'est-ce que j'ai ? Mon désinfectant et ma tenue, mon masque. Je vais au front comme ça en espérant ne rien attraper, ne rien ramener chez moi à la maison » (Karine, infirmière à domicile, dans un reportage de RTL).

Séances du Conseil communal

Jérôme Derochette et Jacques Gennen

Tempête sur l’éolien !

Récemment, un projet de création d’un parc éolien à proximité du village de Petit-Thier a fait beaucoup parler de lui. Une réunion d’information s’est tenue avec les citoyens et des mandataires du conseil communal ainsi que des représentants de la CCATM et de la CLDR ont eu l’occasion de visiter le parc de Waimes.

C'est à l'occasion des "Divers", à la fin de l'examen des points prévus à l'ordre du jour qu'André Boulangé relance le dossier:

Jérôme Derochette et Jacques Gennen

Au menu des débats, dans cette première partie de notre compte rendu: les mauvaises conditions d'accueil des chauffeurs de poids lourds au zoning de Burtonville, le dossier de la plaine de jeux de Regné revu par le collège après la concertation demandée par la minorité, le budget participatif 2020 et la légalité de l'opération communale "chèques-commerces" mise en cause par la directrice financière !

Jacques Gennen et Jérôme Derochette

Enseignement communal : aménagement d’un horaire unique et approbation du projet d’établissement

C’est l’échevin de l’enseignement, Marc Jeusette qui présente ce point qui a bien
entendu été proposé en concertation avec la directrice de l’enseignement communal, Madame Sandrine Winand, et a reçu l’avis favorable de la commission paritaire locale (la CoPaLoc).

Il s’agit, pour le conseil communal, d’approuver, outre le projet d’établissement, un horaire unique commun à toutes les implantations scolaires à partir du 1er septembre 2020 et, en conséquence, une adaptation de l’organisation des surveillances des élèves notamment pendant les accueils extrascolaires.