Les dernières chroniques de Salm.be

Inauguration de la maison du parc, un des projets d’une opération de développement rural « citoyenne »…

La maison du parc, une maison au service des citoyens…

L’inauguration récente de la maison du parc est une des grandes étapes d’un projet de développement entamé lorsque j’étais bourgmestre avec notamment l’achat d’une partie du « bâtiment Belgacom » et le lancement de l’opération de développement rural, des initiatives approuvées par l’ensemble des conseillers communaux. 

A l'étage, trois appartements "tremplins" sont destinés prioritairement à des jeunes souhaitant ultérieurement s'établir dans notre commune.

La maison du parc comporte au rez-de-chaussée de beaux espaces collectifs : une grande salle polyvalente réservée en priorité à l'école de devoirs (mais aussi d’apprentissage de la citoyenneté et de développement de la créativité de l’enfant), une autre salle modulable à l'usage des associations, une cuisine (et réfectoire pour le personnel affecté aux différentes fonctions), un cabinet de consultation (de planning familial notamment) avec salle d'attente et un local destiné à accueillir une racinothèque (un centre de documentation sur la vie et l’histoire locales en collaboration avec la bibliothèque publique).

(A l’extrême gauche, on aperçoit un bout de la verrière de la bibliothèque située à l’arrière de la maison du parc, un peu plus loin, à la gauche du kiosque, la maison de l’emploi et, dans le fond du parc, la maison communale et son extension, des réalisations auxquelles j’ai apporté ma pierre lorsque j’étais échevin ou bourgmestre)

Un projet porté par la commission locale de développement rural… 

Pour rappel, dans le cadre de l'opération de développement rural, une opération citoyenne comme on dit aujourd'hui, c’est plus de 80 projets qui, au fil de réunions de travail mobilisant une bonne centaine de citoyens ayant répondu aux invitations lancées par les autorités communales, ont été retenus dans le programme communal de développement rural.

40 jours sans viande !?!?

Bon, je l’avoue. Bravo à celles et ceux qui sortent de 40 jours sans alcool. Mais moi, je n’ai pas renoncé à mon apéro quotidien. À un certain âge, on a de ces faiblesses…

À présent, c’est 40 jours sans viande. Sans attendre, je me suis précipité auprès d’elles, muni d’une canne au cas où un taureau traînerait par là. 

Je les ai un peu amadouées avant de leur apprendre la nouvelle.

Furieuses qu’elles étaient !

« 40 jours sans viande ? Et nous alors, que va-t-on devenir, avec notre belle viande fabriquée avec la bonne herbe de la Haute Ardenne et sans médocs ?

Vous pouvez même l'acheter en circuit court par exemple chez François Remacle à Goronne. Il a même un site Internet: https://www.viandesfermieres.com/contact

Et on ne vous demande même pas d’en manger tous les jours ! » 

" Ma commune, une commune ouverte à tous, une commune gay-friendly !" À Vielsalm aussi !

La campagne Gay-Friendly a été lancée par la Maison Arc-en-Ciel du Luxembourg avec le soutien de la députée  provinciale Nathalie Heyard et de ses services.

14 communes ont adhéré à cette campagne jusqu’à présent. Vielsalm a été une des premières communes à soutenir le projet. La plupart des commerçants salmiens ont accepté d’apposer sur leur vitrine un autocollant symbolisant le bon accueil qu’ils réservent aux personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT), sans distinction, sans discrimination d’aucune sorte.

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à Vielsalm sous la présidence du bourgmestre,  la directrice de la Maison Arc-en-Ciel du Luxembourg a bien ciblé les enjeux de cette campagne qui a débuté en février 2016.

Marie-Ange Cornet : « La campagne gay-friendly, ce n’est pas un simple autocollant que l’on appose sur une vitre. C’est une manière de faciliter les liens, d’encourager l’ouverture d’esprit et la bienveillance. C’est une façon d’annoncer qu’ici, chacun est considéré comme l’égal de l’autre. 

Si l’on a besoin de dire cela de manière explicite aujourd’hui, ce n’est pas pour rien. Le combat pour l’égalité des chances n’est pas encore gagné. L’actualité politique mondiale le prouve… 

Mais plus près de nous, dans notre pays, dans notre province, des discriminations ont encore lieu envers la communauté LGBT. Lorsqu’une personne se rend dans un établissement gay-friendly, elle sait qu’elle entre dans un endroit où elle n’aura pas à subir de remarques ou de gestes déplacés. Et donc, l’autocollant permet de rassurer, d’instaurer un climat serein. (…) ».

Nathalie Heyard a souligné que cette campagne avait suscité de nombreux débats, notamment dans les établissements scolaires.

Séance du conseil communal du 26 janvier 2017

La première séance de l’année avait peu de points à son ordre du jour. Elle s’est terminée vers 21 h 30 après une interpellation d’André Boulangé sur certains problèmes de déneigement. 

Voici mon compte-rendu des débats, tel qu'il a été publié dans l'Annonce de Vielsalm.

Transfert de l’arsenal des pompiers à la zone provinciale d’incendie

Le bourgmestre Élie Deblire : « L’arsenal des pompiers a été financé via le pot commun de l’ensemble des communes. Il doit être cédé à la zone d’incendie. Le terrain sur lequel il est construit est un terrain communal que la Commune cède aussi gratuitement à la zone d’incendie sous certaines conditions. 

Si la Commune reste propriétaire, notre crainte est de devoir faire face à des travaux en qualité de propriétaire car la zone ne peut pas faire des travaux dans un bâtiment qui ne lui appartient pas. »

Jacques Gennen : « Qu’en est-il du projet de nouvel arsenal ? »

Fanny Rion, productrice de légumes et fleurs biologiques, lauréate du prix Benjamin Lorcé !

Pour rappel, le Fonds Benjamin Lorcé a été créé en 2008 au sein de la Fondation Roi Baudouin, à l’initiative de Madame Anne De Bremaecker, pour perpétuer le souvenir de Benjamin, une jeune et belle personnalité trop tôt disparue dans un tragique accident du travail. 

Il met à l'honneur et soutient financièrement chaque année "une personne habitant le bassin de la Lienne ou de la Salm, qui cherche à se lancer, mérite une récompense ou a besoin d’une aide suite à un accident du travail. " L’activité doit être exercée dans les secteurs de l’horticulture, de la sylviculture ou des parcs et jardins.

 

(À gauche, Manon Bernier, lauréate du prix Benjamin Lorcé 2015 et, à droite, Fanny Rion)

Fanny Rion et son entreprise Les Pieds verts à Amcômont-Lierneux 

C’est ce samedi 11 février 2017 que le prix Benjamin Lorcé 2016 a été décerné pour la 9e fois et attribué à Fanny Rion. 

Ce prix est une belle manière de prolonger la vie brisée de Benjamin, souligneront le bourgmestre de Lierneux Fabrice Léonard et Mme Anne De Bremaecker dans leurs interventions, un prix qui aidera la lauréate à réaliser les projets d'extension de sa production de plants de légumes et de fleurs biologiques.

Un mois de glisse à Vielsalm avec Salm sur Glace !

Je vous rassure : si la patinoire a connu un petit souci technique au cours des premières heures, elle est à présent parfaitement au point. J’ai d’ailleurs fait un double salto arrière pour tester la glace : rien à redire !

Une belle journée de vœux pour la Mutualité Socialiste du Luxembourg !

Le début de l’année est toujours l’occasion pour la MSL, La Mutualité Socialiste du Luxembourg de réunir son personnel et ses partenaires dans le cadre d’une journée qui se veut festive et conviviale, mais qui débute par une séance académique consacrée à la présentation des valeurs, priorités et projets de la MSL. 

 

(Une vue partielle de l'assemblée pendant les exposés de la matinée)

C’est l’occasion, pour les membres du comité de direction, de faire le point sur la gestion des biens, comptes et finances de la mutualité, une gestion au plus près des intérêts de la population, de ses affiliés et de la politique de santé. Une gestion qui est aussi soumise à différents contrôles internes (comité d’audit et des risques, auditrice interne) et externes (INAMI, Office de Contrôle des Mutualités, audit de l’Union Nationale des Mutualités Socialistes, réviseur d’entreprise, etc.)…

Au-delà des chiffres, il y a la population et les affiliés en particulier dont la MSL se veut proche grâce à des contacts personnalisés, des services de proximité et des agences aux quatre coins de la Province. De nouvelles agences vont d’ailleurs être implantées notamment à Bouillon, Marche et Florenville.


Plus que jamais, les mutuelles et les organisations syndicales sont des piliers indispensables de notre société et de notre système politique. Quand la pauvreté et la quasi-pauvreté s'étendent, que les inégalités se creusent, que la précarité augmente et que l'accès aux soins de santé est de plus en plus difficile pour bon nombre de concitoyens, leur présence sur le terrain et leurs actions politiques et sociales sont essentielles.

Une cotisation à 9 euros (assurance complémentaire), 65.116 titulaires, 101.066 bénéficiaires, 515 collaborateurs (MSL et associations partenaires): des chiffres positifs !

Chaque année, la MSL  met à l’honneur, à l’occasion de cette journée, une de ses associations partenaires dont elle soutient les activités.

Après l’ASBL Choisir (planning familial, centre IVG) et la société coopérative Point de Mire et ses opticiens, c’est l’ASBL Au Fil des Jours qui, avec son personnel administratif et infirmier ainsi que ses volontaires, a été mise à l’honneur.

Séance du conseil communal du 19 décembre 2016 (suite)

Dans la première partie de mon compte-rendu, il a été question du budget communal et des débats qu’il a suscités.

Voici à présent les débats consacrés au budget du CPAS tels qu'ils figurent eux aussi dans le compte-rendu que je publie dans l'Annonce de Vielsalm. L’aide à apporter aux réseaux d’enseignement et les discussions suscitées par cette initiative du collège communal seront également évoquées. 

Budget du CPAS pour 2017

Le budget du CPAS pour 2017 a été adopté à l’unanimité par le conseil de l’action sociale. 

Baraque de Fraiture : superbes journées pour le ski !

Depuis une dizaine de jours, les skieurs, promeneurs et autres lugeurs ont pris d’assaut le site de la Baraque de Fraiture, les hôtels, les chambres d’hôtes et les gîtes de la région.

Pour passer prendre quelques photos et dire bonjour à l’équipe de Michel Detaille (avec Mado notamment aux fourneaux et au bar), je me suis bien gardé d’y aller le week-end au vu des interminables files de voitures à ce point nombreuses que l’autoroute E 25 a été quasiment bloquée pendant quelques heures . 

Ce mercredi 18 janvier, vers 10 h 30, je suis donc passé par là, évitant de justesse le rush de fin de matinée.

Quelques belles journées sont encore annoncées : avis aux amateurs !

Du sport toute l’année !

On trouve déjà sur le site des chemins et sentiers de promenade, une très belle plaine de jeux, un terrain multisports, des pistes de vélo de descente, une piste pour BMX et un skatepark orienté BMX. 

Récemment, le ministre René Collin, lors d’une conférence de presse à l’Auberge du Carrefour, a annoncé l’octroi d’une subvention de 45.000 euros pour valoriser le site. L’ASBL Piste de ski de la Baraque de Fraiture et la Maison du tourisme de la Haute Ardenne se sont associées pour développer un plan de communication et de valorisation du site, des événements et des activités sportives, touristiques ou de loisirs qui y sont et qui y seront organisés.

Vielsalm et Gouvy: nouveau service à domicile de repas chauds (CSD et Table des Hautes Ardennes)

Depuis ce lundi 9 janvier 2017, les habitants de la région, quelle que soit leur mutuelle, peuvent bénéficier du service de repas chauds à domicile organisé par la Centrale de Services à Domicile en Luxembourg (CSD), partenaire de la Mutualité socialiste. Ils sont plus d’une vingtaine déjà à y faire appel. Excellent départ pour ce nouveau service!

2016, une année faste pour les artistes de l’ASBL salmienne La « S » Grand Atelier !

Un petit rappel tout d’abord : l’ASBL La « S » Grand Atelier est née à Rencheux au départ du centre d’expression et de créativité (le CEC) de l’ASBL Les Hautes Ardennes dont elle poursuit les activités (ateliers artistiques pour enfants et adultes porteurs ou non d’un handicap). Ce sont des dizaines d’artistes en tous genres qui fréquentent les ateliers du CEC.

(Recherche et création pour Éric Derochette, artiste de La "S" Grand Atelier) Mais La « S » Grand Atelier, c’est aussi une sorte de laboratoire où se rencontrent, lors de résidences d’artistes, des artistes handicapés mentaux (dits outsiders) et non handicapés (dits contemporains), comme on peut le lire sur le site de l'ASBL, dans le plus grand respect de la liberté et de la créativité de chacun.

De ces rencontres, naissent des collaborations, des amitiés, des œuvres aussi qui font l’objet d’expositions en Belgique et à l’étranger. 

L’activité artistique sur le site de Rencheux ne concerne pas que les quelques artistes que je vais citer. Nombreux sont celles et ceux qui n’ont pas leur rayonnement international et qui n’en produisent pas moins des œuvres qui traduisent un véritable élan créateur et imaginatif.

Dans une interview publiée dans La Libre Essentielle, Luc Bolland, auteur d'un film sur son fils Lou atteint d'une maladie orpheline depuis sa naissance, déclarait ceci: « En fait, nous sommes tous des handicapés. Nous avons tous nos différences. Mon fils est un être différent : d'un point de vue rationnel, ce n'est pas évident ; mais d'un point de vue imaginatif, c'est incroyable ce qu'il peut nous apprendre. Il faut le voir créer. »

Plus encore que les années précédentes, 2016 a été marquée par des réalisations artistiques de grande valeur (expositions, livres, vidéos) qui ont permis à notre ASBL salmienne d’être connue et reconnue en Belgique et à l’étranger.

Qu’on en juge ! 

(Dominique Théâte)

Les œuvres de Joseph Lambert, Éric Derochette et Éric Derkenne sont exposées à la galerie Cavin-Morris et à l’Outsider Art Fair (New York). Celles de Laura Delvaux et Dominique Théâte à la galerie Christian Berst à Paris et celles d’Irène Gérard chez Rizomi à Parme.    

Les budgets 2017 à l'ordre du jour du conseil communal du 19 décembre 2016 (1re partie)

Les membres du conseil communal s’attendaient à une séance se terminant bien après minuit au vu de l’ordre du jour qui comprenait notamment le budget du CPAS et le budget communal. Il n’en a rien été et c’est peu après 23 h que s’est terminée la séance. Une explication ? Le peu d’interventions sur les budgets eux-mêmes, Françoise Caprasse, membre de la majorité jouant même le rôle de l’opposition (on dit la minorité à Vielsalm…) en critiquant vertement la gestion par le collège du personnel communal au travers de sa lecture du budget.

L’Avenir du Luxembourg a même titré : « Caprasse flingue le management communal ». Bon, pas de quoi sans doute en faire un drame, mais assez pour en irriter l’un ou l’autre dans chaque groupe de la majorité. À chacun et à chacune son droit de parole évidemment ! Il est heureux que certains conseillers alimentent encore les débats au sein de notre conseil. Sinon, qui lirait encore mon compte-rendu ? Je perdrais mon emploi de rédacteur à l’Annonce de Vielsalm

Reprenons dans l’ordre. La séance du conseil communal a été précédée d’une réunion conjointe du conseil communal et du conseil de l’action sociale, de la réception de nos deux lauréats du Championnat européen des métiers techniques, manuels et technologiques (WorldSkills) à Göteborg, Loïc Forthomme et Julien Neulens et d’un bref hommage à Antoine Becker

Vielsalm solidaire avec les Syriens et les habitants d'ALEP où « le grand vainqueur, c’est la mort ! »

Comme d’autres communes, Vielsalm a répondu le 20 décembre 2016 à l’appel d’une quarantaine d’associations pour manifester son soutien à la population martyre d’ALEP et demander aux autorités belges et européennes de faire pression pour rendre possibles l’évacuation des civils d’ALEP, la création de couloirs humanitaires et le déploiement d’observateurs de l’ONU.

Une pétition a recueilli un paquet de signatures sur le site de l’ONG Médecins du monde.

Plus de 60 personnes avaient répondu à l’invitation d’Amnesty International Vielsalm – Manhay et ont été accueillies par un de ses responsables, James Noirbenne et par le bourgmestre Élie Deblire, en présence de quelques amis candidats réfugiés et réfugiés syriens.

Ce rassemblement était animé par la Choraline chantant la solidarité, la paix et l’amitié. Guy Deblire a lu le beau texte que vous trouverez à la suite de cet article.

Une minute de silence a été observée pendant laquelle des participants se sont couchés sur le sol, recouverts d’un drap blanc, symbolisant les corps des morts d’ALEP.

Un petit réveillon solidaire de Noël, avant l’heure…

Qui pourra vraiment nous dire un jour l’étendue du drame de la population syrienne ? Coincés entre les exactions du

Séance du conseil communal de Vielsalm du 21 novembre 2016 (suite)

Voici la suite du compte-rendu de la dernière séance du conseil communal telle qu'elle a été publiée dans l'Annonce de Vielsalm. Les débats ont porté pour l’essentiel sur la composition des instances de la nouvelle maison du tourisme et sur l’impact de Sunparks sur le développement touristique et commercial. 

Composition des instances de la Maison du tourisme de la Haute Ardenne et développement touristique

Ce point de l’ordre du jour devait passer comme une lettre à la poste et il a pourtant suscité de vifs débats !

Conseil communal du 21 novembre 2016 (1re partie)

Voici la première partie de mon compte-rendu de la séance du 21 novembre 2016 telle qu'elle a été publiée dans l'Annonce de Vielsalm.

Intercommunale Vivalia. Mesures du Fédéral et déficit. Aide médicale urgente. Maison de repos La Bouvière

Comme chaque année à pareille époque, le conseil communal est invité à approuver les points portés aux ordres du jour des assemblées générales ordinaire et extraordinaire de Vivalia. Un des points concerne la présentation et l’approbation de l’évaluation 2016 du plan stratégique 2017-2019 et le budget 2017 de Vivalia.

Les dons et les soutiens financiers sont indispensables pour le CMH de Bra-sur-Lienne!

La Loterie nationale vient d'octroyer un don de 16.000 euros au Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne !

(Photo: Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne)

L'or pour Loïc Forthomme et l’excellence pour Julien Neulens !

(Loïc Forthomme. Photo WorldSkills Belgium)

Nos deux Salmiens ont brillé au Championnat européen des métiers techniques, manuels et technologiques (WorldSkills) à Göteborg !

Loïc Forthomme, 22 ans, a emporté la distinction suprême, la médaille d’or dans la catégorie dessin industriel assisté par ordinateur, après avoir déjà obtenu la médaille d’or au niveau belge en 2015.

Loïc est le fils de Michel Forthomme et Anne-Françoise Lecomte, de Salmchâteau. Il est diplômé de la Haute École de la Province de Liège.

Julien Neulens, 21 ans, jeune menuisier indépendant à Goronne a reçu la médaille d’excellence dans la catégorie menuiserie. C’est un excellent classement au niveau européen !

(Julien Neulens. Photo WorldSkills Belgium) Julien a fait ses études à l’ICET (l’Institut Communal d’Enseignement Technique de Bastogne), il est le fils de Bernard Neulens et de Pascale Andrianne. Bon sang ne peut mentir : son papa est un menuisier bien connu dans la région. Vous pouvez découvrir sur Facebook quelques belles réalisations de la Menuiserie Bernard Neulens et Julien Neulens. 

L’exploit de Loïc et Julien est d’autant plus remarquable qu’ils étaient confrontés à une sélection européenne de très haut niveau. Qui plus est, dans un tel championnat, ce n’est qu’au dernier moment que les candidats découvrent le travail à réaliser et les difficultés à surmonter !

Mise à l’honneur de la trompe de chasse et du Royal Débuché de Vielsalm !

La trompe de chasse a été reconnue comme patrimoine immatériel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, une première étape avant une procédure de reconnaissance par l’UNESCO. L’art des sonneurs de trompe tels ceux du Royal Débuché de Vielsalm est ainsi mis à l’honneur !

Le Royal Débuché de Vielsalm représente avec succès notre commune dans des compétitions et festivals internationaux. L’été 2016 l’a vu donner une série de concerts fort appréciés en France avec la participation de l’Ensemble instrumental la Royale Concordia de Salmchâteau

Le Royal Débuché de Vielsalm a fêté ses 50 ans d’existence le 16 mai 2015 et a été honoré du titre de royal à cette occasion.

Un superbe concert avec l’Ensemble instrumental la Royale Concordia de Salmchâteau nous a rappelé que la trompe de chasse était étroitement liée à la vénerie, mais qu’elle pouvait aussi nous offrir le grand frisson dans des compositions classiques ou actuelles.

Ainsi, une sonnerie composée par Vincent Rulmont en l’honneur de Henri Piter, un des fondateurs de cette société musicale, a été interprétée lors de la soirée de gala du 50e anniversaire.

Ce samedi 26 novembre 2016, à 18h30, le Royal Débuché de Vielsalm nous invite à partager avec lui sa messe de Saint-Hubert à Farnières avec la participation du Chœur Saint Servais de Salmchâteau. Une dégustation de produits locaux suivra avec la participation de la Confrérie de la Myrtille de Salm, une dégustation agrémentée de quelques sonneries de fanfares.

Conseil communal du 20 octobre 2016 (suite)

Dans les débats, il sera notamment question de la maison de repos La Bouvière et de son personnel, de certaines taxes et redevances pour 2017 et 2018, des poids lourds et de la sécurité routière sur la RN 89 et de l’avenir de l’ASBL Le Miroir Vagabond.

Modifications budgétaires (budget du CPAS)

En cours d’année, au CPAS comme à la Commune, il y a toujours une seconde modification budgétaire de manière à corriger certaines inscriptions budgétaires de recettes et de dépenses en fonction de données nouvelles. C’est que le budget initial est fait de prévisions aussi réalistes et précises que possible, mais des corrections n’en restent pas moins indispensables.

À l’extraordinaire (le budget des investissements), les recettes et dépenses du budget modifié sont équilibrées au montant de 878.612 euros.

Pages