Les dernières chroniques de Salm.be

Julien Neulens, un menuisier salmien au top !

(Photo WorldSkills Belgium)

Cet excellent ambassadeur du savoir-faire salmien a été sélectionné pour participer avec quinze autres jeunes Belges au prochain WorldSkills, le championnat mondial des métiers qui aura lieu à Abu Dhabi du 15 au 18 octobre 2017.

Il avait déjà décroché une médaille d’excellence lors du championnat européen 2016.

Les 15 autres jeunes ont été sélectionnés dans des disciplines aussi diverses que la peinture – décoration, la technologie automobile, la mécatronique, l’infographie, l’imprimerie, le carrelage, la « fashion technology », etc.

Julien Neulens sera le seul représentant de la Province de Luxembourg à Abu Dhabi.

Depuis plusieurs années, il est coaché par Patrick Bergenhuizen (Don Bosco Verviers).

Une belle fête populaire au pied du château, à Salmchâteau-Vielsalm !

 

 

(Valère Lambert, très entouré ce 30 avril 2017, est un des ouvriers qui ont reconstitué les tours, un extraordinaire travail fait à la force des bras, il y a 50 ans...)

Ambitieux projet pour des producteurs laitiers du nord de la Province de Luxembourg!

Le rêve de la plupart des producteurs laitiers est d’obtenir le juste prix pour un produit de qualité qui respecte le confort animal et ne dégrade pas la planète.

Montée en puissance pour le tourisme salmien et de la Haute Ardenne !

C’est une conférence de presse particulièrement bien suivie par de nombreux médias que les responsables de Sunparks et le bourgmestre de Vielsalm ont organisée le mercredi 19 avril 2017.

Au menu : la présentation des investissements et travaux qui vont transformer Sunparks Ardenne en Center Parks Les Ardennes.

À Vielsalm, le Sunparks Ardenne va devenir le Center Parks Les Ardennes !

Une offre d’accueil touristique diversifiée (villages de vacances, gîtes, chambres d’hôtes, hôtels, campings…), c’est ce que de nombreux touristes peuvent trouver dans la Commune de Vielsalm classée première commune wallonne en nombre de nuitées touristiques.

Le village de vacances de Golonfa tant décrié lors de sa création, devenu par la suite le Sunparks Ardenne, a été et reste un atout pour le commerce et l’économie de notre commune et des communes voisines, pour les finances de notre commune aussi.

Il suffit, pour s’en convaincre, d’être à l’écoute des commerçants et des restaurateurs.

Des dizaines de Salmiens y ont trouvé un emploi et une centaine d'emplois supplémentaires seront créés dans les 12 mois qui viennent. 

(Une photo que j'ai prise il y a quelques années déjà. Depuis lors, les arbres ont grandi et on ne voit plus les cottages)

Un investissement important pour un changement de look décisif

La société française Pierre & Vacances propriétaire du Sunparks a franchi le pas de sa transformation en un Center Parks 3 étoiles, une montée en gamme pour satisfaire les exigences de sa clientèle et un choix décisif pour garantir l’avenir du site. 

Le coût des travaux est estimé à 35 millions d’euros. Sur proposition du ministre du Tourisme et des Sports de l’époque, Paul Furlan, le Gouvernement wallon a octroyé en juin 2014 une subvention de trois millions d'euros. Ce dossier porté par la majorité communale Cdh-PS de Vielsalm avec l’appui notamment de Philippe Courard et René Collin, a bénéficié également du soutien d’Idelux tout au long de son parcours du combattant, l’Intercommunale apportant également une aide financière d’un million d’euros.

Conseil communal du 27 mars 2017

Voici, avec un peu de retard, mon compte-rendu tel qu'il a été publié dans l'Annonce de Vielsalm, il y a quelques semaines. Il y sera notamment question du rapport annuel de l'éco-passeuse, du plan d'investissement communal et de la zone artisanale d'Hébronval, du renouvellement du plan communal de développement rural, du plan de cohésion sociale 2014-2019, de l'aide à la création de commerces et de la gestion de l'ASBL Ménage & Vous (ALE-Titres-services).

Rapport annuel de l’écopasseuse communale

Martine Grognard est l’écopasseuse salmienne (un emploi partagé en 2016 avec les communes de Trois-Ponts et de Stoumont).

Beaucoup d’activités et de projets au menu du Syndicat d’initiative de Vielsalm !

L’assemblée générale du Syndicat d’initiative a eu lieu le samedi 8 avril 2017. Son président n’ayant pas pu être présent, trois des piliers du SI, Philippe Marc, l’administrateur délégué, Pierre Christophe, le trésorier et Sylvie Jankowski, la directrice de la Maison du tourisme et du SI, nous ont présenté les comptes, le bilan et les activités de 2016 de même que de beaux projets.

Une distinction à faire tout d’abord : la Maison du tourisme Haute Ardenne  gère la promotion touristique des communes de Vielsalm, Gouvy, Lierneux et Trois-Ponts tandis que le Syndicat d’initiative de Vielsalm organise des animations et activités touristiques sur le territoire de la Commune de Vielsalm.

Les deux institutions travaillent étroitement ensemble, faut-il le dire, assurant notamment une présence efficace dans des salons touristiques en Belgique et à l’étranger.

Des activités portées par le Syndicat d’initiative ont été rappelées : les balades thématiques (sur les macralles, la myrtille, les castors, l’histoire, etc.), les balades en char à bancs, les balades d’été du jeudi (dont le succès de participation, un minimum de 135 marcheurs par balade, ne faiblit pas), la participation à des événements comme la braderie, la journée du lac (le 13 août, cette année), le Beau Vélo de Ravel, des émissions TV et radio, etc.

Le Syndicat d’initiative a répondu à l’appel à projets « Tourisme – Forêt – Innovation » et a décroché le premier prix ! Il s’agit de mettre en valeur treize points d’intérêt forestier choisis en collaboration avec Jacques RONDEUX et les membres de la Commission locale de développement rural. 

A Vielsalm, inauguration des locaux de la CSD et de son service de repas chauds à domicile

C'était le 31 mars 2017. Comme président de la CSD, la Centrale de Services à Domicile en Luxembourg, j’ai accueilli les nombreux invités par un petit discours dont voici l’essentiel : « Nous fêtons la concrétisation de souhaits bien légitimes : d’une part, ceux du conseil d’administration de la CSD qui voulait consolider sa présence dans le Nord-Est de la Province et, d’autre part, les souhaits de Salmiens qui attendaient avec impatience – et depuis longtemps ! - notre service de repas chauds.

Au terme des travaux de transformation des locaux et d’une la procédure de marché public, la société coopérative à responsabilité limitée La Table des Hautes Ardennes est devenue notre fournisseur.

C’est un partenariat qui fonctionne très bien dans le respect bien entendu de l’indépendance et de l’identité des deux parties.

Les repas sont préparés à Rencheux par la fine équipe du chef Olivier Giet et distribués chauds chez les bénéficiaires grâce à un matériel performant et surtout grâce à deux collaboratrices Nathalie Hardy et Juliette Huyttens, très attentives, faut-il le dire, aux bénéficiaires et à leurs souhaits.

Bien entendu, les bénéficiaires ont accès à notre service quelle que soit leur mutuelle. »

(Après la découverte des nouveaux locaux de la CSD et, en particulier, de la cuisine-relais, sous la conduite de Guillaume Jacquemin responsable du département « repas –matériel médical – biotélévigilance » de la CSD, les invités ont pu profiter de la belle terrasse de la CSD pour apprécier le drink qui leur était offert. A noter que nous avions également le projet de créer une petite terrasse d’été non alcoolisée, mais ce projet est en suspens puisqu'un bar-sandwicherie s'est installé place de Salm peu avant l'arrivée de la CSD)

« Le regard de l’autre », belle expo de photos argentiques à Rencheux !

D’accord, j’arrive presque comme les carabiniers d’Offenbach : l’expo se termine ce vendredi 31 mars à 16 h! 

Dépêchez-vous donc, il est encore temps pour vous rendre dans les belles salles d’exposition de l’ASBL La « S » Grand Atelier, place des Chasseurs ardennais à Rencheux aujourd’hui jusqu’à 16 h et demain entre 10 h et 16 h.

Stéphanie Heyden, Françoise Caprasse et les droits des femmes

Une « conférence-débat », c’est ce qu’annonçait la Maison de la Laïcité du Val de Salm – Haute Ardenne pour le mercredi 22 mars 2017.

J’y suis allé avec quelques craintes : celles d’avoir affaire à des pinailleuses autour de thèmes archi-débattus. 

Je me trompais ...

On a eu droit de la part de Stéphanie Heyden et de Françoise Caprasse à un feu d’artifice d’humour, d’autodérision, de réparties et de sketches qui font mouche avec des références puisées dans leur vie familiale et professionnelle.

Nos deux complices ont démontré, s’il en était besoin, qu’il est possible d’aborder avec de l’humour et de l’esprit, des thèmes difficiles et graves.

Des thèmes comme le droit à l’IVG ou sa mise en cause ici et là, les violences conjugales, les violences verbales et le harcèlement, le viol, le mariage forcé, l’excision, les stéréotypes de genre …

Et encore: les emplois à temps partiels et précaires surtout réservés aux femmes, le manque de crèches, la sous-représentation des femmes dans les conseils d’administration et dans le monde politique, les inégalités salariales, et j’en passe. 

Bien sûr, elles ont souligné les progrès réalisés, mais pour ce qui est de l’égalité entre hommes et femmes, il reste encore bien du chemin à parcourir. Stéphanie et Françoise ont étayé leurs propos par des exemples concrets de chez nous et d’ailleurs.

Les religions et leur modèle patriarcal n’ont pas trouvé grâce à leurs yeux, faut-il le dire !

Importance de la carte d'affiliation et des dons pour le CMH de Bra-sur-Lienne

La carte d’affiliation apporte à l’ASBL de Bra-sur-Lienne des ressources importantes (plus d’un million 600.000 euros soit plus de la moitié de ses recettes !). Sans de telles ressources, pas de CMH évidemment !

Son coût annuel est de 30 euros pour une carte individuelle et de 47 euros pour la carte familiale (des montants restés inchangés depuis plusieurs années !).

Une moyenne de quatre missions par jour en 2016 pour le Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne!

(Communiqué de l’ASBL Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne)

Au cours de l’année 2016, le Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne a connu une nette augmentation de son activité : 18 % de missions de secours organisées en plus par rapport à l’année précédente. 

Conseil communal du 27 février 2017 (Suite)

Voic la suite de mon compte-rendu, telle qu'elle a été publiée dans l'Annonce de Vielsalm.

Ancienne caserne. Micro-zone d'activité économique. Cession de parcelles communales à IDELUX

C'est un point de l'ordre du jour qui provoque un mini-débat sur la gestion par Idelux de la zone d'activité économique (la "micro-zone") créée sur le site de l'ancienne caserne des Chasseurs ardennais.

Conseil communal du 27 février 2017 (1re partie)

Une séance avec un point très important à son ordre du jour : le projet de rénovation de la piscine communale, un beau dossier présenté par l’échevin des Travaux, Thibault Willem, en réponse au « plan piscines 2014-2020 » du Gouvernement wallon !

Thibault Willem présente le dossier à l’aide d’une note technique et d’information générale fort complète. Le montant total de l’estimation du coût des travaux est actuellement de 788.945,65 euros et le taux de subsidiation maximum est de 50 %, si le dossier est retenu (mais Thibault n’en doute pas !). 

Le rôle majeur de la piscine dans la pratique de la natation et des sports aquatiques

Thibault Willem souligne ce rôle en livrant des informations bien intéressantes :

Inauguration de la maison du parc, un des projets d’une opération de développement rural « citoyenne »…

La maison du parc, une maison au service des citoyens…

L’inauguration récente de la maison du parc est une des grandes étapes d’un projet de développement entamé lorsque j’étais bourgmestre avec notamment l’achat d’une partie du « bâtiment Belgacom » et le lancement de l’opération de développement rural, des initiatives approuvées par l’ensemble des conseillers communaux. 

A l'étage, trois appartements "tremplins" sont destinés prioritairement à des jeunes souhaitant ultérieurement s'établir dans notre commune.

La maison du parc comporte au rez-de-chaussée de beaux espaces collectifs : une grande salle polyvalente réservée en priorité à l'école de devoirs (mais aussi d’apprentissage de la citoyenneté et de développement de la créativité de l’enfant), une autre salle modulable à l'usage des associations, une cuisine (et réfectoire pour le personnel affecté aux différentes fonctions), un cabinet de consultation (de planning familial notamment) avec salle d'attente et un local destiné à accueillir une racinothèque (un centre de documentation sur la vie et l’histoire locales en collaboration avec la bibliothèque publique).

(A l’extrême gauche, on aperçoit un bout de la verrière de la bibliothèque située à l’arrière de la maison du parc, un peu plus loin, à la gauche du kiosque, la maison de l’emploi et, dans le fond du parc, la maison communale et son extension, des réalisations auxquelles j’ai apporté ma pierre lorsque j’étais échevin ou bourgmestre)

Un projet porté par la commission locale de développement rural… 

Pour rappel, dans le cadre de l'opération de développement rural, une opération citoyenne comme on dit aujourd'hui, c’est plus de 80 projets qui, au fil de réunions de travail mobilisant une bonne centaine de citoyens ayant répondu aux invitations lancées par les autorités communales, ont été retenus dans le programme communal de développement rural.

40 jours sans viande !?!?

Bon, je l’avoue. Bravo à celles et ceux qui sortent de 40 jours sans alcool. Mais moi, je n’ai pas renoncé à mon apéro quotidien. À un certain âge, on a de ces faiblesses…

À présent, c’est 40 jours sans viande. Sans attendre, je me suis précipité auprès d’elles, muni d’une canne au cas où un taureau traînerait par là. 

Je les ai un peu amadouées avant de leur apprendre la nouvelle.

Furieuses qu’elles étaient !

« 40 jours sans viande ? Et nous alors, que va-t-on devenir, avec notre belle viande fabriquée avec la bonne herbe de la Haute Ardenne et sans médocs ?

Vous pouvez même l'acheter en circuit court par exemple chez François Remacle à Goronne. Il a même un site Internet: https://www.viandesfermieres.com/contact

Et on ne vous demande même pas d’en manger tous les jours ! » 

" Ma commune, une commune ouverte à tous, une commune gay-friendly !" À Vielsalm aussi !

La campagne Gay-Friendly a été lancée par la Maison Arc-en-Ciel du Luxembourg avec le soutien de la députée  provinciale Nathalie Heyard et de ses services.

14 communes ont adhéré à cette campagne jusqu’à présent. Vielsalm a été une des premières communes à soutenir le projet. La plupart des commerçants salmiens ont accepté d’apposer sur leur vitrine un autocollant symbolisant le bon accueil qu’ils réservent aux personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT), sans distinction, sans discrimination d’aucune sorte.

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à Vielsalm sous la présidence du bourgmestre,  la directrice de la Maison Arc-en-Ciel du Luxembourg a bien ciblé les enjeux de cette campagne qui a débuté en février 2016.

Marie-Ange Cornet : « La campagne gay-friendly, ce n’est pas un simple autocollant que l’on appose sur une vitre. C’est une manière de faciliter les liens, d’encourager l’ouverture d’esprit et la bienveillance. C’est une façon d’annoncer qu’ici, chacun est considéré comme l’égal de l’autre. 

Si l’on a besoin de dire cela de manière explicite aujourd’hui, ce n’est pas pour rien. Le combat pour l’égalité des chances n’est pas encore gagné. L’actualité politique mondiale le prouve… 

Mais plus près de nous, dans notre pays, dans notre province, des discriminations ont encore lieu envers la communauté LGBT. Lorsqu’une personne se rend dans un établissement gay-friendly, elle sait qu’elle entre dans un endroit où elle n’aura pas à subir de remarques ou de gestes déplacés. Et donc, l’autocollant permet de rassurer, d’instaurer un climat serein. (…) ».

Nathalie Heyard a souligné que cette campagne avait suscité de nombreux débats, notamment dans les établissements scolaires.

Séance du conseil communal du 26 janvier 2017

La première séance de l’année avait peu de points à son ordre du jour. Elle s’est terminée vers 21 h 30 après une interpellation d’André Boulangé sur certains problèmes de déneigement. 

Voici mon compte-rendu des débats, tel qu'il a été publié dans l'Annonce de Vielsalm.

Transfert de l’arsenal des pompiers à la zone provinciale d’incendie

Le bourgmestre Élie Deblire : « L’arsenal des pompiers a été financé via le pot commun de l’ensemble des communes. Il doit être cédé à la zone d’incendie. Le terrain sur lequel il est construit est un terrain communal que la Commune cède aussi gratuitement à la zone d’incendie sous certaines conditions. 

Si la Commune reste propriétaire, notre crainte est de devoir faire face à des travaux en qualité de propriétaire car la zone ne peut pas faire des travaux dans un bâtiment qui ne lui appartient pas. »

Jacques Gennen : « Qu’en est-il du projet de nouvel arsenal ? »

Fanny Rion, productrice de légumes et fleurs biologiques, lauréate du prix Benjamin Lorcé !

Pour rappel, le Fonds Benjamin Lorcé a été créé en 2008 au sein de la Fondation Roi Baudouin, à l’initiative de Madame Anne De Bremaecker, pour perpétuer le souvenir de Benjamin, une jeune et belle personnalité trop tôt disparue dans un tragique accident du travail. 

Il met à l'honneur et soutient financièrement chaque année "une personne habitant le bassin de la Lienne ou de la Salm, qui cherche à se lancer, mérite une récompense ou a besoin d’une aide suite à un accident du travail. " L’activité doit être exercée dans les secteurs de l’horticulture, de la sylviculture ou des parcs et jardins.

 

(À gauche, Manon Bernier, lauréate du prix Benjamin Lorcé 2015 et, à droite, Fanny Rion)

Fanny Rion et son entreprise Les Pieds verts à Amcômont-Lierneux 

C’est ce samedi 11 février 2017 que le prix Benjamin Lorcé 2016 a été décerné pour la 9e fois et attribué à Fanny Rion. 

Ce prix est une belle manière de prolonger la vie brisée de Benjamin, souligneront le bourgmestre de Lierneux Fabrice Léonard et Mme Anne De Bremaecker dans leurs interventions, un prix qui aidera la lauréate à réaliser les projets d'extension de sa production de plants de légumes et de fleurs biologiques.

Un mois de glisse à Vielsalm avec Salm sur Glace !

Je vous rassure : si la patinoire a connu un petit souci technique au cours des premières heures, elle est à présent parfaitement au point. J’ai d’ailleurs fait un double salto arrière pour tester la glace : rien à redire !

Pages